Partenaires

CNRS


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Thèmes de recherches

Couplage entre conditions aux limites hydro et propriétés physico-chimiques des surfaces.

Plusieurs expériences ont mis en évidence récemment le glissement des liquides sur certaines surfaces. La condition aux limites hydrodynamique liée à la vitesse du liquide proche de la paroi est caractérisée par une longueur de glissement. Plusieurs facteurs influencent cette longueur de glissement, comme la rugosité de l’interface, la nature chimique de la surface, la présence d’impuretés ou de charges électrostatiques sur la surface. De même que, sous certaines conditions, la présence des nanobulles de gaz piégées sur les surfaces modifie l’écoulement du liquide. La compréhension fine des interactions fluide/parois dans ces situations ouvre par exemple la perspective de la manipulation physico-chimique d’écoulements électro-osmotiques, ce qui représente un enjeu de taille dans des applications de conversion d’énergie utilisant des dispositifs microfluidiques.